Application portable:
Quelle type de pile?
Les prototypes:


Ballard


Casio


Nec


Toshiba


Samsung


SFC


Toshiba


Medis


Hitachi

Application > Actuellement commercialisé au grand publique
                   > Production décentralisé d'électricité
                   > Les transports
                   > Portables
Il existe actuellement un écart grandissant entre les besoins en énergie des applications portable comme les MP3 player, les ordinateurs portable, les caméras, les caméscopes, GSM ... et l'énergie que peuvent fournir les batteries conventionelle. Cette écarte est aussi appelé "power gap". Cette écarts grandie à cause de plusieurs élements. D'une part les produits portables sité ci-dessus on de plus en plus d'option qui son de plus en plus gourmande en énergie. D'autre part les utilisateurs son de plus en plus dépandant de ces appareils sans pour autant avoir la possiblité d'accéder au réseau électrique pour recharger leur batterie classique. Finallement, les avancés technologique dans le domain des batterie classique est arrivé à un point de stagnation et de grande persé ne son plus attendu. Les batterie classique seront donc de moins en moins en mesure de satisfaire la demande des applications portable dans le future.



En tant que société de plus en plus mobile nous allons être confronté à une crise en matière d'alimentation de nos appareils portable dans le future. En effet la capacité des semi conducteurs double tout les 18 mois comme la loi de Moore le prédit. Cela dit les batterie rechargable n'augmente que de 5% à 10% par ans. De plus, les nouveaux produits consomment de plus en plus d'énergie. Les ordinateurs portable sont devenu homniprésent et les consommateurs demande des durées de fonctionnement de plus en plus longue.



En somme, ces dernière années les avancés dans le domain des applications portable à crée un écart de deux nature. D'une par pour les producteurs il s'agit de fournir une meilleurs performance et de nouvelle option sans modifier la taille ni le poids de la source d'énergie. D'autre pour les consommateur il s'agit d'avoir des duréés d'autonomie accrue entre recharge. Comme on là déjà sité ci-dessus les batteries classique n'augmente leur autonomie que de 5% à 10% par ans pendant que des besoins en énergie augmente à 15% par ans.

Les piles à combustible peuvent être de toutes les tailles grâce à leur modularité: de moins d'1 Watt à plusieurs MW, ce qui permet la création de piles de très petite taille ne comportant que quelques cellules et ayant une petite surface. Les piles de petites taille ont en effet de réelles chances dans un marché d'appareils électroniques en constante croissance: téléphones portables, ordinateurs, camescopes, agendas électroniques. D'où l'intérêt des industriels pour les piles d'une puissance entre 0.1 et 10 Watts. Pour une pile à combustible, l'autonomie ne dépend que de la taille du réservoir de carburant (hydrogène ou méthanol).Pour les batteries, trois technologies existent actuellement: nickel métal hydrures (NiMH), lithium ion (Li-Ion) et lithium polymère. Celles ci ont des performances maximales de 160 Wh/kg. Par rapport aux batteries, les piles à combustible ont des densités d'énergie de 3 à 5 fois plus élevées, ce qui multiplie par autant la durée d'autonomie des appareils. Autre avantage des piles: elles n'ont pas besoin d'être rechargées puisqu'elles fonctionnent en continu du moment qu'elles sont alimentées en carburant.

En 2003, des sociétés japonaises ont annoncé la naissance du premier prototype mondial de pile à combustible pour ordinateur portable et de la plus petite pile à combustible au méthanol, utilisable dans les téléphones cellulaires. Les petits appareils lancés par Toshiba ou NEC pourront eux, affirment ces sociétés, être commercialisés dès 2004 ou en 2005. Les Japonais pourraient donc être les premiers à commercialiser cette technologie. Selon un spécialiste français, le Japon a entre un et trois ans d'avance sur les Etats-Unis dans les piles à combustibles pour ordinateurs portables et téléphones cellulaires, et de quatre à cinq ans par rapport à l'Europe. En ce qui concerne les applications de petite taille, nombre de sociétés américaines se sont lancées dans la course, dont Duracell et Motorola. "Il y a un marché potentiel énorme pour les applications portables. Mon sentiment est que cette technologie est en pleine accélération si l'on en juge par l'énergie qui lui est consacrée", conclut un responsable américain.